Montjuic, le poumon vert de Barcelone

Montjuic, el pulmón verde de Barcelona

La plupart des guides de voyages ne présentent pas Montjuic comme le poumon vert de Barcelone. Au contraire, ils pointent plutôt le Parc de Collserola, qui s’étend sur plus de 11.000 hectares séparant Barcelone avec d’autres villes comme Sant Cugat et Cerdanyola. Bien que les deux parcs ont la fonction d’oxygéner la ville.

Montjuic surplombe la mer depuis sa cime à 173 mètres et son étymologie nous rappelle que ce fut le mont des Juifs, où se trouvait un cimetière médiéval. Toutefois, il pourrait également venir directement du latin Lovis Mons (Mont de Jupiter) qui apparaît dans des œuvres romaines du premier siècle.

De toute manière,âMontjuic est, sans aucun doute, un des poumons verts de la ville, bien que diverses modifications ont grandement délimité ses activités, l’orientant plus comme un grand espace culturel et permettant à d’autres domaines de garder cette fonction de zone verte. Avant la Barcelone Olympique, cependant, l’histoire de cette montagne habitée par les Ibères durant le troisième et deuxième siècle. C, connait beaucoup d’autres histoires.

Castillo de Montjuic

Le château de Montjuic.

 

Algunos de ellos son:

  • Montjuic a toujours été un lieu stratégique même si le château de Montjuic a été construit en 1751 sur les fondations d’une tour de guet du XVIIe siècle.
  • L’endroit a connu la présence des troupes de Napoléon et espagnoles, et la violence contre les travailleurs anarchistes et la Semaine Tragique de Barcelone, entre autres.
  • L’Exposition universelle de 1929, qui a complètement changé la zone de montagne.
  • Le cimetière juif est probablement le plus grand de la Méditerranée occidentale.
  • La grande réforme des Jeux Olympiques de 1992, a fait de Montjuic un lieu de culte au sport.

Que voir à Montjuic? 

Alors qu’ils existent d’autres parcs et espaces verts de grand intérêt vers les zones plus périphériques de la ville (par exemple, Turo de la Rovira et les bunkers célèbres du Carmel), Montjuic accueille un grand mélange de monuments anciens et moderne.

Mnac de Montjuic

Le MNAC de Montjuic

Le plus connu d’entre eux est la Fontaine Magique, un spectacle de lumière, de couleur et de son dont nous avons parlé sur le blog, créé au pied de la Place d’Espagne et qui se tient à quelques mètres du MNAC (Musée d’Art Nacional de Catalunya) avec le fond d’art roman le plus complet du monde.

Non loin de là, le Pueblo Español est une représentation des grandes régions du pays, qui devait être détruit après l’Expo 1929, mais dont le succès l’a gardé en vie pendant plus de 80 ans, et la Fondation Joan Miró, qui est devenu un lieu de pèlerinage pour les adeptes de l’artiste surréaliste catalan.

Anillo Olímpico de Barcelona

À son tour, l’Anneau olympique de la ville dessine le long de la montagne les nombreuses installations qui ont fait de Barcelone la ville qu’elle est aujourd’hui: le Stade Olympique Lluís Companys, le Palau Sant Jordi et la Tour Calatrava sont peut-être trois des exposants les plus connus; mais Montjuic abrite aussi plus de 2.000 espèces de plantes dans l’un des jardins botaniques les plus spectaculaires d’Europe.

Montjuic, poumon vert de Barcelone est l’un des lieux essentiels qu’aucun visiteur ne peut manquer. Le Youth Hostel Pere Tarres est la meilleure auberge de jeunesse de Barcelone pour profiter des magnifiques recoins de la capitale catalane.

 

allotjat-a-barcelona_fr

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Catalan, Espagnol

Laisser un commentaire

(*) Obligatoire, votre mail ne sera jamais publié