La Tour Agbar: nouvelle icône de Barcelone

Torre Agbar el nuevo icono de Barcelona

De loin depuis l’Eixample ou le Paseo Maritimo ou d’en haut depuis le Parc del Guinardó ou le Passeig de les Aigües de Collserola, les 144 mètres de la Tour Agbar se dressent rivalisant avec la Tour Mapfre ou l’Hôtel Arts

allotjat-a-barcelona_fr

Construite à côté de la Places de Glories à partir d’octobre 1999, la Tour Agbar donne la bienvenue au disctrict tecnologique du 22@, le quartier clé de la nouvelle Barcelone qui s’est développé au XXIème siècle. Son design, imaginé par l’architecte français Jean Nouvel en collaboration avec le groupe b720 Fermín Vasquez Arquitectos, rend hommage au génie de Gaudí.

 

Detalle de la Torre Agbar

La construction de la Torre Agbar a duré jusqu’au début de 2005, lorsque les rois d’Espagne ont inauguré l’élévation d’une structure en béton recouverte d’aluminium et d’un revêtement de verre de16.000 m2 sous forme de feuilles et bandes qui permettent au bâtiment une conception si coloré. La forme de balle caractéristique a été obtenue grâce à une conception concentrique de non-chevauchement avec deux cylindres de béton qui ont permis dette forme si caractéristique. Mais probablement, le plus surprenant de la tour sont ses modes d’éclairage qui, grâce à plus de 4500 LED, génèrent des images sur toute la longueur de la façade avec plus de 16 millions de couleurs. Avec en plus, un coût par heure de moins de 6 euros lui permettant d’obtenir en 2011 l’un des prix de l’efficacité énergétique le plus important: c’est la construction écologique par excellence à Barcelone!

 

Curieusement, depuis 2006, de nombreux citoyens décider d’accueillir l’année devant la Tour Agbar. Pourtant, la Tour Agbar n’a pas été exempte de controverse: considérée par beaucoup comme un bâtiment difficile à intégrer dans le quartier et dans le panorama de Barcelone; mais peu à peu, le bâtiment est devenu l’un des symboles d’identification de la capitale. Et son avenir?  À ce sujet, ce « geyser qui jaillit de la mer profonde », comme le décrit son créateur, vient d’être acheter par le groupe Hyattel pour 150 millions d’euros visant à transformer la Tour Agbar en un hôtel de luxe. Quoi qu’il en soit, le bâtiment fait déjà partie de l’histoire vivante de la ville!
allotjat-a-barcelona_fr

 

Share

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Catalan, Espagnol

Laisser un commentaire

(*) Obligatoire, votre mail ne sera jamais publié

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.