Comment découvrir le Park Güell

Park Güell

Le Park Güell est l’un des endroits les plus emblématiques de Barcelone, et rien d’étonnant à celà: ce grand jardin de plus de 17 hectares concentre tout le génie créatif de son concepteur, Antoni Gaudí, où l’artiste a pu faire l’expérience de nombreuses solutions structurelles qui culminèrent dans l’exécution quelques années plus tard, de la Sagrada Familia.C’est un espace intégré à la nature, la preuve sont les colonnes, construites en imitant la forme et la texture des arbres avec l’absence de lignes droites et principalement ondulantes. Il y a ici, une charge symbolique et la mise en commun des valeurs de Gaudí et de Eusebi Güell, le comte qui était le mécène de l’architecte.

L’entrée du parc est une allégorie représentant l’entrée au Paradis, et contient une forte symbolique politique et religieuse; se concentrent les références au développement de la bourgeoisie catalane et aussi à la culture gréco-romaine. A l’entrée on nous accueil deux beaux pavillons, le premier avec une tour élancée surmontée de la croix typique Gaudí et l’autre avec un dôme en forme de champignon.

Ensuite on trouve ici l’un des symboles les plus internationales du Parc Güell: la sculpture du dragon, située dans l’escalier qui amène au parc, abritant trois fontaines avec des groupes sculpturaux représentant les pays catalans: la première fontaine est représenté par deux cercles, un qui symbolise le monde et l’autre le trait du compas de l’architecte; la deuxième contient le bouclier de Catalogne et un serpent, ce qui peut représenter à la fois la médecine et le serpent de Moïse; et le troisième, le dragon ou la salamandre, rappelle la ville de Nîmes, où Güell a grandi.

L’escalier aboutit dans une salle hypostyle qui devait initialement être utilisé comme un marché: d’abord, ce parc devait être un quartier bourgeois. Le projet a échoué parce que la zone était à l’écart du centre-ville.

Dragón

Partie de la sculpture du dragon

Le cœur du Parc Güell est composé d’une immense place ovale flanquée d’un immense banc de plus de 100 mètres de long, couverte par les trencadís caractéristiques créés avec des restes de céramiques. Bien qu’il soit principalement abstrait, on y trouve les signes du zodiaque, des poissons et autres formes organiques. Comme curiosité, la place n’est pas pavée pour permettre de drainer l’eau de pluie qui s’infiltre à travers les colonnes jusqu’à un réservoir souterrain, utilisé pour irriguer le parc.

Dans la partie haute du Parc Güell on trouve le Calvaire, un monument qui évoque la culture Talayotes des Baléares. On projeta de construire une chapelle, mais l’échec du projet urbain ne permis pas d’édifier cette oeuvre. Á la place, Gaudí a décidé de construire un monument mégalithique en mémoire aux grottes préhistoriques découvertes dans cette même zone.  

Le Park Guell est un lieu incontournable si l’on visite Barcelone et si vous désirez garder dans vos mémoires une vue spendide de la ville depuis ses hauteurs.

Photo credit: Martin Pilát / Foter / CC BY-NC-ND

auberge de jeunesse Barcelone

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Catalan, Espagnol

Laisser un commentaire

(*) Obligatoire, votre mail ne sera jamais publié