Barcelone de nuit

Descubre Barcelona de Noche

Barcelone, comme toutes les villes dans le monde, ne dort pas. C’est une ville active qui ne s’arrête jamais! Elle est connue comme l’une des meilleures villes européennes pour faire la fête. Suivez-nous dans cette aventure au travers des rues de la ville pour connaître le meilleur de Barcelone by night!

Paseo de Gràcia por la noche

Nous vous recommandons de commencer votre aventure nocturne dans les rues de Barcelone pour diner et prendre une verre tranquillement, en attendant que l’ambiance des bars soit au maximum à partir de minuit.Les nuits sont animées lw vendredi soir et le samedi, mais aussi le jeudi, où l’ambiance est plus universitaire.

Commencez votre visite des quartiers comme le Raval, le Born ou Gràcia, des quartiers que nous aimons particulièrement. Pourquoi? Parce que vous pouvez admirar la richesse culturelle de la ville et tout en profitant de l’atmosphère bohème. Si vous préférez une alternative moins bohèmes pour vivre Barcelone de nuit, vous pouvez aller à Poble Nou, le Port Olympique ou Port Vell et vous trouverez tout à porter de main.

Et si vous n’êtes pas très friands de la foule, les terrasses des nombreux hôtels à Barcelone de quartiers comme l’Eixample, ouvrent pour que vous puissiez siroter un cocktail avec une vue splendide sur la ville dans une atmosphère intime et paisible.

Montjuic de noche

Si vous préférez marcher la nuit, optez pour la montagne de Montjuïc, qui vous donne une vue spectaculaire sur la ville. Vous trouverez de nombreux points de vue pour admirer la ville.

Vous pouvez aussi profiter de la plage en prenant un verre dans un « chiringuito », regarder un film dans l’un des cinémas en plein air, assister à des concerts, admire l’illumination de ses bâtiments les plus emblématiques … En bref, on ne s’ennuie jamais à Barcelone, de jour comme de nuit.

auberge-a-barcelone (1)

Photo credit: Juanedc

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Catalan, Espagnol

Laisser un commentaire

(*) Obligatoire, votre mail ne sera jamais publié