Comment faire un parfait pain à la tomate

Pa amb tomàquet

Un des plats traditionnels catalans est le pain à la tomate. Les Catalans le mangent toute l’année: en hiver, avec les  « Calçotades », ou avec de la charcuterie, du poisson,  du fromage … Néanmoins, il y a une histoire derrière la tradition du plat, et une façon spéciale de le préparer.

Ses origines ne sont pas claires. Cependant,  l’écrivain et gastronome Néstor Luján en parle pour la première fois dans un livre de gastronomie en 1884. Depuis, le pain à la tomate est devenu presque un symbole national de la Catalogne, on peut le trouver partout. Nous savons qu’ au XIXe siècle, la tomate a été utilisée pour adoucir le pain sec on y ajoutait de l’huile d’olive pour le rendre plus savoureux. On peut aussi le trouver en Andalousie ou à Murcie (avec le nom de «media tostá con tomate»), à ​​Valence comme «pa amb tomaca» ou Aragon comme «pan con tomate».

Comment pouvons-nous faire du bon pain à la tomate?

Voici les ingrédients:

  • Un «bon» pain
  • Tomate mûre
  • Sel
  • Huile d’olive

Facile, pas vrai? Pas tellement.

On doit éviter les baguettes industrielles et le pain de mie. On a besoin d’un pain croustillant avec une bonne croute: la ciabatta ou le pain rustique sont parfaits. Ah! On doit aussi le faire griller!

La tomate est également un point important. En Catalogne, on utilise la tomate de Majorque, une variété qui continue à murir une fois ramassée et qui sont vraiment juteux pour frotter sur le pain. La tomate ne doit pas mouiller le pain, doit le tremper, doucement jusqu’à ce qu’il ne reste qu’une fine peau. Mais si vous ne disposez pas de cette variété on peut toujours utiliser une tomate mûre mais jamais, jamais, jamais, jamais les écraser, ou les couper en petits morceaux pour les mélanger avec de l’huile. Pas question d’utiliser des tomates en conserves ou des mélanges « pantumaca » du supermarché. Et rappelez-vous: on coupe la tomate par son équateur.

L’huile d’olive doit être vierge, avec un taux d’acidité haut pour qu’il ait un gout fort. Ne jamais utiliser de l’huile de tournesol ou similaire. Ajoutez l’huile sur le pain généreusement, pour imprégner le pain. Finalement, le sel à gout.

Des modifications de base traditionnelles qui peuvent être faites:  frotter de l’ail sur le pain grillé ou pas (si le pain est bon, il tiendra) et, nous pouvons aussi utiliser un type sel spécial «maldon» ou du sel cristallisé.

Enfin, le pain à la tomate peut être dégusté seul, on peut l’accompagner de la charcuterie catalane, ou du fromage en l’accompagnant d’un bon verre de vin.

auberge-a-barcelone (1)

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Catalan, Espagnol

Laisser un commentaire

(*) Obligatoire, votre mail ne sera jamais publié