Interview de Silvia du Blog « La Trotamundos »

Untitled designasdas

Silvia Lucero est une journaliste mexicaine qui a crée son propre blog « La Trotamundos« , avec l’aide de Patrick Mreyan, photographe et compagnon de Silvia.

Sa pasion est tellement forte pour les voyages qu’elle a crée son entreprise qui se charge d’aider les villes au potentiel touristique à se développer internationalement.

Comment est venue l’idée de créer « La Trotamundos »?

Pour mes deux passions: voyager et écrire. J’ai eu la chance de beaucoup voyager et de vivre dans des villes différentes. En 2009, mon mari et moi avons renoncés à nos emplois à New York et nous avons déménagés pendant 6 mois à Buenos Aires. À partir de ce moment nous avons commencé à voyager dans toutes l’Amérique Latine et le projet de blog commença a se dessiner.

Mais  c’est réellement durant mon déménagement en Espagne en 2010, que j’ai commencé à travailler sur le projet « La Trotamundos ». J’avais besoin de partager toutes les expériences je vivais autour du monde. Puis les lecteurs ont commencé à me demander des conseils de voyage, surtout à New York.

Consideres tu qu’être grand voyageur est une forme de vie?

Oui, mais tu dois être un passionné, car cela implique également de nombreux sacrifices. Tu dois trouver les moyens de générer des revenus tout en ayant le temps de continuer à voyager.

Ton prochain voyage…

Voyage en camping-car dans plusieurs Etats du centre et du nord des États-Unis.

Une anecdote…

Poursuivre des geishas et des maiko dans le quartier de Gion (Tokio). Je voulais les voir de près, mais ils marchent rapidement, très discrètement,  sans un sourire, j’ai d’abord dit à mon mari qu’il faut les respecter et prendre des photos prudemment. Quand j’ai vu la première, j’ai oublié tous mes avertissements et j’ai couru après elle pour la photographier. 

japan kyoto1

 

¿Quel est le pire lieu où vous avez dormi?

Cuando estaba viajando por Uyuni en Bolivia, nos quedamos una noche en un hostal al lado de la Laguna Colorada, el paisaje era precioso, pero ahí pasé la noche más fría de mi vida. En la noche no había luz ni agua, la temperatura bajó hasta -15 ºC. Recuerdo que dormí vestida con chaqueta, guantes, gorro, con todo encima y para ir al baño era toda una aventura. Además estábamos como a 5,000 metros de altura.

Quels sont les endroits qui t’ont le plus marqués?

Florence, après avoir terminé l’université, j’ai vécu dans cette ville pendant trois mois pour étudier l’italien. Connaître Florence, ses habitants, sa culture, m’a motivé à continuer à voyager et à prendre des décisions qui ont changé le cours de ma vie .

La Bolivie m’a aussi marquée parce que c’est un pays plein de contrastes, j’ai vraiment souffert avec l’altitude et en particulier dans les transport entre Uyuni et La Paz et à la jonction de la Bolivie au Pérou. C’est l’un des voyages les plus difficiles que j’ai fait, mais quand vous voyez la beauté de ses paysages, tu oublis tout.

bolivia Uyuni

Il est très difficile de recommander un endroit en particulier, parce que je pense que chaque pays possède quelque chose de spectaculaire à offrir. Je recommande le Mexique, parce que mon pays est magnifique, tu peux trouver des plages désertes, des sites archéologiques, des restaurants et un patrimoine historique et culturel incroyable. L’Australie est l’un des plus beaux pays que j’ai visité, je vous conseille de prendre le temps de voyager par la route et d’économiser. Le Japon est à couper le souffle, surtout Kyoto. Et bien sûr, l’Espagne, grâce à la variété et la beauté de l’ensemble de ses provinces, son histoire, sa culture , sa cuisine, m’a inspiré à créer une entreprise dédiée au tourisme.

Quels sont tes lieux favoris à Barcelone?

El Born, vous pouvez vous perdre des heures dans ses rues, entrez dans les boutiques, bars et restaurants xampañerías et l’imposante église de Santa Maria del Mar, la majestueuse rue Montcada…

bolivia Uyuni

Barcelone en une phrase?

Magique!

Comment te bases tu pour faire une recommandation?

J’essaye d’inclure des conseils pour visiter des lieux plus « local », hors des sentiers touristiques.

Ce qui est essentiel pour toi dans ton sac à dos?

Un bon livre et un bon téléphone où tu as musique, appareil photo, applications pour aider les voyageurs, etc. Les chaussures de marche confortables sont obligatoires! 

auberge de jeunesse Barcelone

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Catalan, Espagnol

Laisser un commentaire

(*) Obligatoire, votre mail ne sera jamais publié