L’agenda musical de Barcelone: expériences sonores, nostalgie et mises en scènes futuristes

Indochine

Les meilleures concert à Barcelone de la première quinzaine d’avril.

Le printemps est arrivé, et à Barcelone ce n’est pas seulement les arbres qui fleurissent. Nous te proposons dans ce post nos recommandations musicales pour la première quinzaine d’Avril:

CABOSANROQUE

Nous commençons avec une proposition différente, de qualité et, étonnamment gratuite. Pascal Comelade, Pierre Bastien, Carles Santos et Joan Saura ont chacun composé une pièce pour le soliste et orchestre mécanique, interprété sur scène par  CaboSanRoque qui est devenu le premier LP du groupe: « El run-run del nyigo- nygo « (2001). Les collaborations enrichissent le monde fantastique de l’orchestre mécanique du duo Roger Aixut et Laia Torrents. Avec Pascal Comelade, un grain de sable se glisse à cette mécanique et développe ainsi son amour pour la musique populaire, Pierre Bastien ajoute une touche d’élégance et une drôle de performance avec une petite machine de mecano qui déplace la grande machine de CaboSanRoque. Vous pourrez les voir dans le Centre  d’Arts de Santa Monica gratuitement, en réservant vía le mail suivant: coordinacioasm@magmacultura.com.

02/04. Arts Santa Monica. La Rambla 7, Barcelone. 20: 00h. Gratuit.

Cabosanroque_francesc_melcion

Photo CABOSANROQUE (©FRANCESC MELCIÓN)

INDOCHINE

Le premier week-end d’Avril est un « territoire » pour les plus nostalgiques. A Apollo débarque l’un des groupes phares de la nouvelle vague des années quatre-vingt . Les français du groupe Indochine, créée au début des années 80,  avec plus de 12 albums publiés et plus de 10 millions vendus, le groupe dirigé par Nikola Sirkis passe par Barcelone pour leur tournée intime pour présenté leur dernier album, « Black City Parade « (2013). Durant les années 90, les médias ont perdu tout intérêt pour ce groupe, mais Indochine a relancé la machine à succès dans la première décennie du siècle, en particulier après la publication de « Paradize » (2002) et leur single « J’ai demande à la Lune « .

04/04. Sala Apolo, 113 Nou de la Rambla, Barcelone. 21: 00h. € 25.

THE TWILIGHT SAD

Depuis Glasgow, arrive The Twilight Sad pour chauffer l’ambiance de la salle BeCool. Cette bande, qui possède un son qui a grandi au fil des albums et qui puise dans une plusieurs influences musicales: indie, rock, post-punk, industriels, électronique, … Au milieu de ce grand mélange d’influences est né leur quatrième album, « Nobody wants to be here and nobody wants to leave” (2014), un album qui s’appuie sur plusieurs styles musicaux et que tu peux vivre dans l’unes des meilleures salles de la « Zona Alta » de Barcelone.

13/04. BeCool, Plaça Joan Llongueras 5, Barcelone. 21: 30h. 14 € (1 conso inclus)

THE JAYHAWKS

Le Guitar Festival 2015 BCN continue de nous surprendre, nous donnant l’occasion de profiter de pionniers de la musique américaine Jayhawks. La trilogie formée par Sounds of lies” (1997), “Smile” (2000) y “Rainy day music” (2003) constitue l’étape la plus enthousiaste de l’histoire musicale récente de Minneapolis, la version la plus lumineuse du genre country. Avec des merveilleuses mélodies et harmonies de « Pop Tarantinesque », toujours respectueuses des racines américaines du groupe, mais aussi avec un oeil tourné vers l’expérimentation. Pour célébrer la réédition de cette trois disques intemporels: Gary Louris, Marc Perlman, Tim O’Regan, Karen Grotberg et Kraig Johnson, c’est à dire, le line-up de 1997, ont lancés une tournée qui promet d’être inoubliable.

14/04. BARTS. Parallèle 62, Barcelone. 21: 00h. € 22.

 

The Jayhawks

PHOTO THE JAYHAWKS (ARXIU)

JAVIERA MENA

Nous espérons que tu aura gardé des forces, parce que cette dernière recommandation musicale d’avril termine avec le concert de Javiera Mena au Music Hall. Représentant majeur de ce qu’on l’on nomme la nouvelle vague chilienne, Mena est une vraie diva. Dans ses spectacles, elle s’habille comme une pop star et nous délivrera sa collection de hits « infectieux » de synthé-pop depuis ses débuts avec « Esquemas juveniles » (2006) et, surtout, « Mena » (2010), le’album qui l’a catapulté. Après la visite durant le BAM 2014 quand elle n’avait pas encore publiée son troisième album, « Otra era » (2014), elle est en concert à Barcelone avec son #OtraEraTour pour présenter son dernier projet. Une mise en scène futuriste avec lasers, stroboscopes et plusieurs hits qui te feront chauffer la piste de danse.

15/04. Music Hall. Rambla de Catalunya 2, Barcelone. 20: 30h. € 15.

auberge de jeunesse Barcelone

 

Photo credit: laurent.breillat / Foter / CC BY-NC-ND

Cet article est aussi disponible en: Anglais, Catalan, Espagnol

Laisser un commentaire

(*) Obligatoire, votre mail ne sera jamais publié